Temps de lecture : 10 minutes

Le temps défile à toute vitesse, vous ne trouvez pas ? Avec Mathilde, nous nous sommes posées 5 minutes, le temps de prendre un peu de recul sur notre folle aventure et déterminer comment nous aimerions célébrer cet anniversaire. En janvier dernier, nous écrivions dans cet article toutes nos intentions, nos idées et nos objectifs pour l’année 2019. Alors oui, clairement, nous nous sommes certainement un peu emballées pour certaines idées. D’autres étaient tout simplement inadéquates, voire mauvaises. Bref, ça nous fait rire maintenant de se souvenir de nos ambitions passées. Malgré tout, « une mauvaise idée vaut toujours mieux que pas d’idée du tout. » nous suggère Alphonse Allais, écrivain et humoriste français du XIXe siècle. Et puis, nous serions certainement plus négatives si tous nos objectifs étaient tombés à l’eau. Bilan dressé, nous nous apercevons que ce n’est pas le cas, preuve que nous ne sommes pas complètement à côté de la plaque 😉

Avec Mathilde, nous parcourons nos différentes cartes Trello, le temps d’un petit flash-back. Conclusion : l’entrepreneuriat est une aventure de chaque instant et rien ni personne n’aurait pu réellement prédire ce que deviendrait Food & Com un an après sa création officielle. Alors aujourd’hui, pour célébrer cet anniversaire sans trop en faire et surtout pour nous conforter dans nos motivations profondes, nous vous proposons une petite rétrospective et vous partageons nos futures intentions (dans le meilleur des mondes) pour la suite. Bonne lecture !

Des projets clients palpitants

En démarrant notre activité, nous étions loin d’imaginer que notre concept ferait écho à de nombreux entrepreneurs et entreprises de la France entière. Loin de nous l’idée de nous lancer des fleurs, mais comprenez. En ciblant un domaine aussi restreint que celui de l’alimentation durable, nous ne partions pas forcément avec les meilleures cartes en main. Alors nous sommes d’autant plus surprises et heureuses d’avoir reçu de nombreuses sollicitations au cours de l’année pour des projets divers et variés, tous répondant aux critères vertueux que nous nous sommes posés initialement. Bien sûr, toutes ces demandes n’ont pas été conclues (et heureusement pour notre charge de travail déjà bien intense), mais nous pouvons affirmer aujourd’hui que notre concept plaît et s’est fait une petite place dans le domaine de la communication culinaire.Voici brièvement les projets que nous avons accompagnés cette année :

Communication culinaire - Food and com - Agence de communication toulouse - visuel 29.1
Photo : Mathilde Chassin
  • Gérer l’ensemble de la communication du restaurant ET, restaurant gastronomique ruthénois. Gestion du compte Instagram, du blog, de la newsletter, mais aussi de la stratégie de communication générale ont été quelques-uns des projets que nous avons menés avec Emilie & Thomas Roussey, deux chefs passionnés aux engagements écologiques forts. En voir plus.
  • Imaginer une stratégie marketing et de communication et gérer le community management de Flow House, un restaurant qui propose un service de restauration rapide 100 % bio. Et puis, nous avons également accompagné le restaurant dans la création d’une bière artisanale bio (imaginée avec Le Veilleur de bière) pour communiquer sur ce projet. En voir plus.
  • Créer une boutique en ligne pour l’épicerie fine Beyssac, mais aussi lancer une campagne e-mailing pendant le financement participatif de cette nouvelle marque. En voir plus.
  • Accompagner la pâtisserie saine et engagée KléZia dans sa campagne de financement participatif et élaborer une nouvelle stratégie marketing et de communication pour la marque. En voir plus.
  • Améliorer le référencement naturel de la boutique en ligne du torréfacteur Caron.
  • Accompagner le chef pâtissier Paul Fernandez (Dealer de gourmandises) pour lancer sa bûche de Noël et sa galette des rois. Et puis, concevoir un packaging pour ses nouveaux biscuits. En voir plus.
  • Créer le site internet du tiers lieu agricole Le 100e En voir plus.
  • Concevoir la newsletter d’Etic Miam, un projet au service des acteurs d’une filière de produits complémentaires de l’offre locale française qui propose des produits sains, cultivés de manière durable par des agriculteurs passionnés et anime en parallèle une relation régulière entre ses producteurs et ses distributeurs/artisans. En voir plus.
  • Réaliser une étude de marché pour une nouvelle marque de viande bovine éthique et distribuée localement.
  • Imaginer une charte graphique pour des évènements professionnels pour la marque Bledina ainsi que des goodies eco-responsables.

Des prestations qui s’étoffent

Communication culinaire - Food and com - Agence de communication toulouse - visuel 29.2

Cette année fut l’occasion pour nous de préciser nos offres. Food & Com propose des prestations de communication responsable, mais a à cœur d’accompagner ses clients bien au-delà de cela. Disons, de l’émergence de leur projet (pour l’ensemble de la stratégie d’une campagne de financement par exemple) à tous les pans de leur activité (achats et approvisionnements, gestion du gaspillage alimentaire et des ressources, cuisine végétale et qualité nutritionnelle, valorisation et sensibilisation des parties prenantes, etc.). Une offre que nous avons volontairement nommée « S’engager » pour permettre à chaque acteur de l’agriculture et de l’alimentation durables d’initier une démarche de transition sur l’ensemble des axes de son activité, à n’importe quel stade. Grâce à notre réseau de partenaires et de collaborateurs, nous souhaitons faciliter l’accès à différentes solutions et aider à identifier l’ensemble des besoins et des potentialités pour entamer cette transition.

En voir plus.

De nouvelles collaborations

Graphistes, photographes, community manager, développeurs-ses web, cette année, nous avons continué de nous associer à plusieurs professionnels de la communication. Toutes et tous ont été choisis pour leur expertise dans le domaine de l’alimentation, mais aussi pour les valeurs qu’elles et ils défendent autour de l’écologie et de la communication responsable. Nous adorons travailler main dans la main avec ces différentes personnes qui nous permettent chaque jour d’en apprendre plus sur les différents métiers de la communication et qui apportent leur vision dans les projets. Un écosystème fourmillant d’idées que nous sommes heureuses d’avoir construit.

En voir plus.

Des passages bienfaiteurs pour l’agence

Cette année, nous avons accueilli successivement trois stagiaires au sein de l’agence.

  • Sélène, étudiante en seconde année à l’IUT Info-com de l’Université Paul Sabatier qui a pu travailler sur la ligne éditoriale de notre page Facebook, sur l’élaboration de notre projet de sensibilisation Semo, ou encore sur la mise en place d’un évènement autour de l’alimentation durable. Depuis, Sélène a rejoint le sud de l’Espagne. Séville, plus précisément où elle poursuit une année ERASMUS.
  • Caroline, étudiante en graphisme à l’ESMA Toulouse qui a participé à création graphique de notre média Semo au travers de magnifiques illustrations de sensibilisation. Elle a également créé la plaquette de l’agence et notre carte de visite ensemencée. Depuis, Caroline poursuit ses études à l’ESMA et continue de contribuer à notre média avec ses illustrations.
  • Constance, étudiante en Master design culinaire à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles qui a contribué dans de nombreux projets de l’agence allant du shooting photo, à la rédaction de contenus pour nos clients, en passant par la réalisation de reportages et la participation à l’élaboration de stratégies de communication. Constance est un véritable couteau suisse qui a rejoint, depuis, l’équipe de l’Ateliette, service de traiteur durable à Toulouse.

De nouveaux profils rejoindront bientôt notre équipe pour de nouvelles missions que nous vous dévoilerons en temps voulu 😉

Un partenariat pour honorer la restauration durable d’Occitanie

Rappelez-vous. Dans nos objectifs de début d’année, nous pensions créer un projet de consulting zéro-déchet pour les restaurants.

Il s’agissait pour nous d’un projet qui complétait à merveille notre offre de services pour les acteurs de l’alimentation durable. En effet, nous souhaitions accompagner ces acteurs, non seulement en les aidant à faire connaître leurs actions, leur savoir-faire, mais aussi en leur donnant des clés et des solutions pour rendre leur activité plus durable, plus éthique et plus respectueuse du vivant. En creusant un peu le sujet, nous avons eu vent d’une jeune entreprise parisienne qui lançait un concept similaire : Ecotable, un label pour la restauration durable qui valorise et accompagne la démarche écoresponsable des différents acteurs de la restauration et des commerces de proximité.

Alors au lieu de réinventer la poudre dans ce que nous considérions comme très similaire à notre idée première, nous sommes allées rencontrer les initiateurs du projet à Paris. De cette rencontre est né un partenariat pour rendre visible les restaurants et commerces de bouche engagés de notre région Occitane.

Notre mission ? Faire connaître l’initiative, mettre en lien les concepts de restaurants vertueux de notre région pour leur faire obtenir le label et impulser une communauté de consommateurs, restaurateurs et prestataires engagés dans l’alimentation durable.

En voir plus.

Communication culinaire - Food and com - Agence de communication toulouse - visuel 29.3

La naissance de Semo, média indépendant sur l’alimentation et l’agriculture durable

Une association, une coopérative, un projet militant ? Il n’était pas évident au premier abord de structurer cette idée en tant qu’agence de communication. Semo, c’est à l’origine la volonté de sensibiliser citoyens et professionnels aux enjeux d’une alimentation durable tout en militant pour une agriculture plus respectueuse des Hommes et de la Terre. Comment ? En proposant à ces différents publics de l’information, des moyens, des conseils et solutions pour entamer cette transition alimentaire. Concilier une activité d’entreprise et ce projet militant n’était pas des plus simple pour nous. Il fallait qu’une logique de fond s’instaure, qu’un projet ne cannibalise pas l’autre.

Communication culinaire - Food and com - Agence de communication toulouse - visuel 29.4

C’est ainsi que l’idée d’un média indépendant nous est venue. Un média composé de différents médiums pour sensibiliser des publics variés de diverses manières. Depuis, nous avons développé le blog Semo, la newsletter saisonnière et le compte Instagram. Au travers de nombreux reportages, d’interviews, de rencontres, de décryptages, nous mettons en lumière initiatives, personnes et enjeux de l’alimentation et de l’agriculture durable. Nous osons tous les formats en racontant des histoires dans lesquelles le visuel est primordial. Ainsi, nous collaborons avec trois illustratrices de talents qui sont animés par les mêmes convictions que nous. Et nous espérons bientôt aller plus loin avec ce projet. Nous vous en parlons juste après.

En voir plus.

Et demain, Food & Com ?

Une année de plus, c’est autant de maturité et d’expériences à gagner. Alors, pour ne pas trop nous emballer et éviter les écueils de l’an passé, nous ambitionnons des projets qui nous semble réalisables pour notre petite équipe. Mais bon, gardons la tête froide malgré tout, car d’autres projets devraient certainement tout remettre en question.

Des formations, des ateliers scolaires …

Nous espérons que Semo pourra prendre de nouvelles formes d’ici l’année prochaine pour sensibiliser de nouveaux publics via de d’autres formats. Ainsi, notre société est en train de changer ses statuts pour répondre aux principes de l’économie sociale et solidaire. Ces nouveaux statuts nous permettront de répondre à des appels d’offres pour proposer des formations aux entrepreneurs et étudiants en communication responsable. Transmettre nos valeurs en termes d’éthique, de transparence et de durabilité en ce qui concerne la communication est pour nous essentiel. Nous souhaitons imaginer une offre qui se formaliserait en plusieurs points :

Communication culinaire - Food and com - Agence de communication toulouse - visuel 29.5
Photo : Aaron Burden
  • Comprendre les enjeux de la communication responsable ;
  • Mettre en place les outils et les actions pour y parvenir ;
  • Communiquer sur son engagement social ou environnemental pour faire bouger les normes et démultiplier l’impact de son projet.

Et puis, selon nous, une sensibilisation efficace doit se dispenser dès le plus jeune âge. C’est pourquoi nous allons également développer un atelier autour de l’alimentation durable que nous proposerons aux établissements scolaires, aux centres de loisirs, mais aussi aux collectivités territoriales pour toucher les plus jeunes. Nous sommes actuellement en train de concevoir notre atelier test avec le centre de loisirs de Bruguières qui a fait appel à nous pour intervenir au sujet d’une animation « cuisine & médias ». Nous espérons concrétiser ce projet qui nous tient tout particulièrement à cœur.

Des agriculteurs-rices se confient dans un podcast

Autre projet dans les cartons qui ne demande qu’à sortir : le podcast de Semo. Oui !! Étant de grandes adeptes de ce format, nous avons farfouillé tout ce qui pouvait exister en termes de contenu autour de l’alimentation, de l’écologie, de l’agriculture, etc. pour notre plus grand plaisir 😀 C’est ainsi qu’une idée nous est venue. Pourquoi ne pas créer un podcast de conversations avec des agriculteurs et agricultrices. On s’est un peu inspiré de cette tendance comme le très célèbre « La Poudre » dans lequel la journaliste Lauren Bastide invite des femmes artistes, des femmes entrepreneuses, des femmes influentes pour parler de féminisme. Une perle que nous vous recommandons d’ailleurs.

C’est qu’on a envie de changer l’image que peuvent avoir les agriculteur-rices dans notre pays. Leur métier, complètement sous-estimé, fait l’objet de vives critiques auprès de la société civile. Et l’image du sympathique fermier en mal d’amour et de sociabilité véhiculée sur le petit écran dans « L’Amour est dans le pré » ne colle pas non plus avec la réalité de ce monde… Alors pour faire entendre leur voix, pour conserver des témoignages de personnes passionnées, pour montrer ce qu’il manque pour que l’agriculture durable prenne de l’ampleur, pour comprendre leur quotidien, leur joie et leur peine, pour comprendre qu’ils ont besoin de nous tous, citoyens et mangeurs et pour soutenir cette agriculture paysanne, nous espérons sortir l’épisode 1 en début d’année prochaine.

Nous confierons notre micro à celles et ceux qui nous ouvriront les portes de leur ferme et de leurs champs pour retranscrire au mieux un portrait de ce monde de l’agriculture en transition. Car oui, ces agriculteurs-rices seront choisis pour leur engagement en termes d’écologie. Vous découvrirez que, bien loin de l’image négative qu’on peut en avoir, ces personnes sont de véritables héros des temps modernes et que leur métier nous est tout simplement vital !

Nous accueillerons très prochainement un étudiant en journalisme pour amorcer le projet. Affaire à suivre 😉

Communication culinaire - Food and com - Agence de communication toulouse - visuel 29.6
Fred Mendès Photo : Constance Ibanez
Communication culinaire - Food and com - Agence de communication toulouse - visuel 29.7
Photo : Mathilde Bergès

Une exposition photo pour mettre en lumière l’itinéraire d’un plat

Cette pieuvre Semo est tentaculaire décidément 😀 Nous adorons tellement la photo culinaire que nous avions envie de créer un projet de sensibilisation autour de ce médium. C’est en déjeunant dans de nombreux restaurants que l’idée de créer une exposition autour de la cuisine durable à faire itinérer dans ce genre d’établissements nous est venue. Ni une ni deux, nous entrons en contact avec trois photographes culinaires toulousaines pour leur proposer cette idée. Une bouteille à la mer que nous envoyons sans être certaines qu’elle nous reviendra un jour… Quelques jours plus tard, à notre plus grande surprise, nous recevons un accueil enthousiaste de leur part. L’aventure leur parle, toutes trois étant très sensibles à l’esthétique culinaire et à nos messages militants.

Bon, on peut déjà vous dire que nous avons imaginé un fil conducteur, de potentiels lieux d’exposition et une stratégie autour de ce projet d’exposition. Mais pour ne pas tout vous divulguer dès maintenant, nous laissons planer la surprise encore quelque temps.

Une charte de la communication responsable en Open-Source

Nous vous disions profondément vouloir faire évoluer les pratiques de communication vers des actions plus durables, moins impactantes sur l’environnement. Selon nous, cette manière de communiquer devrait être la norme. Alors pour insuffler un nouvel air frais dans ce monde, nous sommes en train d’élaborer une charte, un document fourmillant de conseils et de bonnes pratiques issus de notre propre expérience et d’une vieille ciblée que nous mettrons à disposition de tous.

Cette charte, nous sommes en train d’imaginer son format. Illustration en forme de bande dessinée, en motion design, …, nous en saurons bientôt davantage avec la venue d’une professionnelle du graphisme dans notre équipe à l’occasion d’un stage de formation.

Et pourquoi pas un jour… une web-bande dessinée pour parler d’alimentation durable en mode green guérilla

Haha, bon je vous vois venir… « Elles ne peuvent pas s’empêcher de s’enflammer et elles ne mettront pas en place le quart de leurs idées. »

Rassurez-vous, nous avons pleinement conscience de cela. Mais bon, nous aimons cultiver le rêve, l’entrain et cette curiosité insatiable qui nous anime depuis le début de l’aventure. Alors oui ! La bande dessinée ! C’est encore un format qui nous touche particulièrement. Égoïstement, nous imaginons des projets qui nous plaisent à nous avant tout autre chose ! Alors pourquoi pas ? Surtout que nous collaborons depuis plusieurs mois avec une illustratrice adepte de ce format. Nous adorons raconter des histoires et cette bande dessinée serait une nouvelle occasion de faire entendre notre message militant. Nous pourrons imaginer suivre l’histoire d’un personnage réel ou fictif qui serait en train de mener une guerre contre le modèle alimentaire que nos sociétés industrielles nous forcent à suivre. À travers son quotidien de green-food-guérillos, le lecteur pourrait facilement s’identifier et devenir, peu à peu, acteur de cette transition alimentaire. La bande dessinée réveille les histoires, ce n’est pas pour rien si la narration par l’image est le mode d’expression le plus ancien dans l’histoire de l’art. Alors, je vous repose la question. Pourquoi pas ?

En voir plus :

—— Food & Com, agence gourmande et engagée  ——